Description

Geneviève Couteau est une artiste peintre née à Paris en 1925 et décédée en Vendée en 2013. Formée aux Beaux-arts de Nantes, considérée comme l’une des meilleures dessinatrices de sa génération mais pourtant peu connue en France, elle a été exposée à travers le monde dès le début des années 60.

Les sujets de son œuvre ont été largement alimentés par ses voyages en Europe et en Asie. A chaque lieu visité, Geneviève Couteau invente une nouvelle manière adaptée à sa perception de la spécificité du lieu. A Venise, où elle séjourne à de nombreuses reprises au point d’en devenir citoyenne d’honneur, son art évolue au fil de ses voyages, entre croquis en noir et blanc figurant une vision rêvée de la Cité des Doges et représentations du carnaval dans une explosion de couleurs or, rouge et bleu.

Cette exposition exceptionnelle, composée d’huiles, pastels, lithographies et monotypes, embarque ainsi le visiteur dans un voyage féérique et poétique.

Exposition organisée dans le cadre de la Dolce Vita, 1ère édition des Escapades Piriacaises, du 8 au 15 juin 2024.

Programme complet à retrouver ici : Escapades piriacaises - La Dolce Vita

La Dolce Vita


  • Condition d'accès Gratuit - Entrée libre dans la limite des places disponibles
  • Public Adulte
  • Lieu Salle Méniscoul

Description

Attention - Changement de date ! 

En raison des élections législatives, la salle Méniscoul est indisponible le vendredi 28 juin. La conférence est donc avancée au jeudi 27, même heure, même lieu.

En complément de l’exposition Geneviève Couteau qui vous est présentée dans la bibliothèque, Michèle des « Phares de l’Art » propose une nouvelle conférence « Venise, l’éternelle cité d’inspiration artistique ».

Venise s’inscrivait comme un lieu incontournable pour tous les artistes du XVIIe au XIXe siècle qui réalisèrent Le Grand Tour, dont le pays de prédilection était bien l’Italie. Représentation d’après nature, vision idéalisée ou rêvée, Venise, son carnaval, ses fêtes, sa lumière, ses canaux, son architecture et ses grands peintres est source de mélancolie, de rêverie, de poésie exaltant la puissance créatrice de tant d’artistes : de Caspar van Wittel (dit Vanvitelli, en grande partie l’initiateur du védutisme en Italie), à Turner, puis Manet, Monet, etc.

Et aussi Geneviève Couteau qui composa à travers ses dessins « une sorte de Requiem pour Venise ».

(Image : Edouard Manet - Le grand canal à Venise - 1874)

Les Phares de l Art logo removebg preview